26 octobre 2012

Powers, Richard

Le temps où nous chantions

00

Résumé :

En 1939, lors d'un concert de Marian Anderson, David Strom, un physicien juif allemand émigré aux Etats-Unis pour fuir les persécutions nazies, rencontre une jeune femme noire, Delia Daley. Ils se marient et élèvent leurs trois enfants dans le culte exclusif de la musique, de l'art, de la science et de l'amour universel, préférant ignorer la violence du monde autour d'eux. Cette éducation va avoir des conséquences diverses sur les trois enfants. Jonah devient un ténor de renommée mondiale, Ruth va rejeter les valeurs de sa famille pour adhérer au mouvement de Black Panthers, leur frère Joseph tentera de garder le cap entre l'aveuglement des uns et le débordement des autres, afin de préserver l'unité de sa famille en dépit des aléas de l'histoire. Avec des personnages d'une humanité rare, Richard Powers couvre dans cet éblouissant roman polyphonique un demi-siècle d'histoire américaine, nous offrant, au passage, des pages inoubliables sur la musique.

Posté par sosoperi à 10:04 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


Commentaires sur Powers, Richard

    Un gros pavé (850 pages) mais de grands moments de lecture. Moi qui ne suis pas mélomane pour 2 sous, j'ai vibré tout au long de ce roman. Les personnages sont très attachants, l'écriture impeccable.
    Seul défaut : L'écriture est dense et il m'a été impossible d'avaler les 850 pages d'un seul coup. Je me suis même demandé si j'arriverai à le terminer... et en même temps, j'ai pris un plaisir immense à le lire.
    Je conseille vivement aux amatrices de Joyce Carol Oates, Philip Roth...

    Posté par sosoperi, 26 octobre 2012 à 10:05 | | Répondre
Nouveau commentaire